Le Village 18ème. Retour Retour
Ce village fut construit et servit de toile de fond pour le film : "VENT DE GALERNE". Malheureusement, ce film qui raconte l'histoire de Vendée, n'a pas eut le succès escompté. Cependant le Puy du Fou a tenu à garder ce décors. Aujourd'hui, ce village façon XVIIIe siècle, présente des artisans dans leurs maisons, la maison des ébénistes, la maison des senteurs, et le Relais de Poste, l'auberge et les jardins potagers, etc..... Le XVIIIe siècle commence le 1er janvier 1701 et finit le 31 décembre 1800. Historiquement en France, on considère souvent qu'il commence en 1715 avec la mort de Louis XIV et se termine en 1815 avec la chute de Napoléon 1er et le congrès de Vienne. Ce siècle fut appelé aussi "Siècle des Lumières" du fait de ses importantes transformations philosophiques en Europe (en Allemagne : Zeitalter der Aufklärung, en Angleterre et aux États-Unis : Age of Enlightment) qui allaient conduire à l'avènement de la démocratie, en Angleterre et aux États-Unis avec la révolution américaine, et en France avec la Révolution française. Un pari un peu fou, pour servir de décor au film "VENT DE GALERNE". Mais comment appeler ce village. Après avoir cherché dans tous les toponymes des environs, un patronyme sera inventé ne laissant aucune ambiguïté sur l'origine. En faisant la contraction du "PUY DU FOU" et de "VENT DE GALERNE" est tout simplement : "LE PUY DE GALERNE". Composer un village du XVIII, c'était aussi faire un peu l'histoire de l'habitat rural de la région. Les impératifs du film ont amené à avoir un espace central assez ouvert, un peu important pour l'échelle de ce village. L'implantation a été dictée principalement en raison des facilités d'accès de la route toute proche. La décision de réaliser un moulin obligeait aussi de le placer près du point haut. Enfin un emplacement, peu visible du château et déjà déboisé, a été choisi. La première surprise du chantier fut qualité médiocre des sols principalement composé d'argile et les bâtiments ont donc été fondés sur pieux. Les plus anciennes constructions, dont on retrouve des élévations en Vendée, ne remontent pas au delà du XVème siècle. Il est même très difficile d'imaginer ce que pouvait être l'habitat dans la région avant cette époque. Il est vraisemblable qu'il n'existait que des constructions en bois en dehors des châteaux et des édifices religieux. Par contre dès le XVème les témoins sont très nombreux et fréquents dans le haut-bocage. La deuxième moitié du siècle a été une période économiquement faste. Il y a une très grande unité de vocabulaire architectural entre les châteaux, les logis ou les maisons plus modestes. Il a donc été possible de prendre des modèles dans de grands édifices pour les utiliser dans de petites constructions. Ne sont conservés de cette époque que des fragments et jamais de bâtiments complets. Il est donc possible de rester crédible en intégrant des éléments importants, comme une grande fenêtre à croisée de pierre dans un volume relativement modeste. Ce que l'on peut désigner sous le terme de " XVème" s'étend en fait sur une période beaucoup plus longue, notamment au début du XVIème, mais encore bien après. Il est des formes qui ont pris naissance à ce moment-là (comme les linteaux de porte en accolade) et qui se sont perpétuées pendant longtemps. Le XVIIe siècle est une période difficile à cerner, son habitat est relativement peu typé. C'est une période de reconstruction après les dévastations de la plus longue guerre civile de notre histoire. Les guerres de religion, qui ont particulièrement ensanglanté ce territoire, ont également provoqué quantité de destructions. Au XVIIIème, on répare surtout. On constate, particulièrement le grand nombre de charpentes refaites au début du XVIIème. C'est aussi le moment l'on abandonne les hauts combles pour ne plus utiliser que des toitures à faibles pentes et les tuiles canal. Les maisons du XVIIe sont souvent hétérogènes (composé d'éléments différents) et construites assez pauvrement, sans décors importants. Le XVIIIème est un siècle plus riche et c'est surtout une période en pleine mutation. Les constructions y sont nombreuses. Malheureusement, elles ont subi l'acharnement des troupes bleues pendant les guerres de Vendée, sans doute parce qu'elles étaient plus neuve.