Signe du Triomphe. Retour Menu  Spectacle Retour Menu  Spectacle
La scène se déroule au IIIème siècle après J.-C. Le gouverneur de l'Empire Romain, Dioclétien et Jules César, organise les terribles jeux du cirque, au sein du Stadium Gallo Romain. Le centurion Damien, qui refuse cette violence inutile, est contraint de réussir les épreuves des jeux. Après avoir affronté les meilleurs gladiateurs de l'Empire Romain, Damien va devoir remporter la course de chars et combattre les tigres et les lions. " Madame, Mademoiselle, Monsieur, le Stadium gallo-romain à été construit sur une colline conquise par Jules César en 58 av. J-C. Il y installa ses premières sentinelles qui avait pour mission de surveiller la colline dans face à la quelle il choisi de donner le nom d'une légion, la légion sifflotante des l'Alouettes, le Mont des Alouettes. Ici comme ailleurs en Vendée, il suffi de fouiller la terre pour trouver des vestiges de cette époque qui apporta la paix et la prospérité. Des découvertes les plus retentissantes, date de 1848 : en plein été, au village du Cornier à Chavagne des terrassiers mire au jour un fabuleux gobelet à décor mouler était inscrit les plus fameux gladiateurs de Rome venu combattre dans notre région, ce gobelet se trouve aujourd'hui exposer au Corning Glass Museum de New York. Plus au Sud, Au même moment des archéologues découvraient la tombe d'une femme artiste remplie de pierreries à St Ménard des Pré. Il y a quelque année seulement à Chantonnay, on exhuma une vaste villa. C'est gladiateurs, cette femme artiste, c'est villageois, ont vécus la période charnière qui à changer la face du monde et fondée notre civilisation. Nous voilà dans une fin d'Empire troublé au IIIème siècle ap. J-C au début du règne de l'empereur Dioclétien et nous nous retrouvons au temps resplendissant des jeux du stade et au temps paroxystique des martyres de la Gaule comme St Domnin à Avrillé. A ce moment précis les Gaulois embrase le christianisme et les gouverneurs de Rome ne sont plus obéis, il y a toujours le décor, la parade, les honneurs mais l'esprit est ailleurs."