Qui est Clovis 1er ? Retour Retour
Mais qui est Clovis ?. Clovis Ier (en allemand Chlodwig ou Chlodowech, en latin Chlodovechus) est roi des Francs saliens de 481 à 511. Issu de la dynastie des Mérovingiens, du nom hypothétique de son grand- père, Mérovée (cf. liste des monarques de France), il est considéré comme le premier roi chrétien du royaume des Francs, qui prendra le nom de France au XIIIe siècle. Nous connaissons Clovis à travers la longue description de son règne par l'évêque gallo-romain Grégoire de Tours, près de trente ans après la mort de Clovis, et dont l'Histoire, rebaptisée tardivement Histoire des Francs. Les Francs étaient un conglomérat de peuples. Leur origine est essentiellement germanique. Ils forment deux groupes : Francs Saliens et Francs Ripuaires. Ils vivaient à la frontière de l'Empire romain, sur le limes. Ces peuples acceptèrent de se mettre au service de l'Empire comme paysans ou comme soldats. Le mot Franc signifiait "guerrier".
Né en 465 – 466 (selon les sources), Clovis devient Roi en 481. A cette époque, on ne devient pas roi par un sacre, mais par héritage d'une part, et d'autre part, d'après un choix de la famille aristocrate, sur des critères particuliers : bravoure et nombreuses victoires. En d'autres termes, c'est une coutume d'un temps ancien qui faisait son effet. Clovis, est baptisé le 25 décembre 496 par l'évêque Rémi à Reims. Il a en effet décidé de se convertir au catholicisme, lui le païen. Ce qui fait toute la différence, c'est l'histoire de la Sainte-Ampoule. Les témoignages sont nombreux. Selon les notices historiques sur le couronnement des rois de France par Pierre Augustin Dérodé-Géruzez Clovis est le premier de nos Rois qui ait été sacré et couronné. Ce fut en 496, la veille de Noël, que ce prince, nouvellement converti à la foi chrétienne, il reçut des mains de saint Remi le baptême et l'onction sainte. La plupart des évêques du royaume se trouvaient alors réunis à Reims (Rheims). Grégoire de Tours nous apprend que les rues de la ville furent tendues de tapisseries peintes et les églises de draps blancs, que l'on répandit des parfums en abondance, et que l'on alluma une grande quantité de cierges. Et que 486 correspond à la bataille de Soissons contre Syagrius.