Voyager en Vendée. Retour Retour
L'église SAINT MEDARD récente puisqu'elle fut inaugurée le 22 juillet 1888. Son n'offre rien de remarquable dans sa construction" mais elle est RICHE de son passé! Pourquoi est-elle sous la protection de SAINT MEDARD ? Sans doute parce que cet évêque de Noyon (département de l'Oise) était l'ami de l'évêque de Poitiers. Il serait intervenu auprès de ce dernier pour envoyer des missionnaires évangéliser le domaine de REORTA. Le domaine de REORTA devint au 7ème ou 8ème siècle: "SAINT MEDARD la REORTE", nom que le langage ou les bizarreries de l'orthographe transformèrent en "SAINT MARS la REORTHE". Elle fut édifiée à l'emplacement d'une église romane, construite vers 1030-1050, représentée sur le VITRAIL situé au-dessus du portail central. Au 17ème siècle, une TOUR-CLOCHER fut élevée. Vers 1780, le mobilier demandant à être rajeuni, on confia cette rénovation à un menuisier de Trémentines qui envoya à Saint-Mars quelques ouvriers parmi lesquels un jeune apprenti, d'origine britannique: MATIHIEU DE CRUCHY. C'est au cours de sein séjour à Saint-Mars la Réorthe, au contact de l'abbé Morennes, que Matthieu s'orienta vers le sacerdoce. Victime de la Révolution, il sera fusillé a Nantes le 28 novembre 1797. Lorsque le culte reprit en 1799, une rénovation complète de l'église était nécessaire, mais étant donné le mauvais état des fondations, elle fut démolie et remplacée par l'édifiée actuel (1888). Les vitraux sont relativement récents. Ils ont été réalisés en 1954, à l'initiative du chanoine Gouin, alors curé de St Mars. Les vitraux qui témoignent de la foi des femmes et des hommes de cette paroisse pendant les Guerres de Vendée, sont l'œuvre de Mr Roger Degas, maître-verrier à Mortagne. Nous devons celui de la chapelle des Fonts Baptismaux et ceux du chœur, à Mr Bordereau, maitre-verrier à Angers. L'église romane représentée sur ce vitrail, fut construite au XVIIe siècle. Au fil des ans, elle subit maintes transformations (consolidations, agrandissements) Malgré cela, trop petite, elle fut démolie en 1887. L'église actuelle fut édifiée à son emplacement.