Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

Entrée L'histoire L'histoire, le temps et les périodes. La Préhistoire Comprendre la Préhistoire Horloge du temps Résumé des Tables Au Puy du Fou * Table - Découverte Mon histoire La traversée du temps au Puy du Fou Le Puy du Fou ? Scénibus L'écomusée (1983-2006) Photos anciennes du Château. Signification de Puy du Fou Le Puy du Fou : Pourquoi ce nom ? Le Mystère du Puy du Fou Le Mystère du Puy du Fou (2) Le Mystère du Puy du Fou (3) Le Grand Parc Création des Spectacles Trouver le Puy du Fou ? La Colline du Puy du Fou Les Grandes Dates de l'Histoire Grandes Dates du Puy du Fou Les Dates du Puy du Fou Les Dates du Puy du Fou 2 Où se Loger ? Les Bons Conseils Les Spectacles (Résumé) Table -Dans le Grand Parc Les Villages Les Spectacles Table - Renaissnce du Château Table - Les Récompenses Histoire de Ouf Plaque Vermeil 1980 Premier Prix Concours Régionale 1984 Jupiter d'Argent - 2011 Thea Classic Award - 2012 Green Globe - 2012 Best European 2013 Tripadvisor - 2013 Parksmania Awards 2014 The Applause Award 2014 Green Globe - 2015 Meilleure Création Mondiale 2016 Meilleure Création Européenne 2016 Epica Awards 2016 Thea Award - 2016 

Le Mystère du Puy du Fou

Mystère sur le Puy du Fou

En 1978, Puy du Fou est une carcasse décharnée.D'un aspect imprévu, le château enchante l'œil.Face au couchant, des pans de murs ruinés baignent dans des flaques de boue.Une fois le porche franchi, on pénètre dans la cour carrée autour de laquelle s'ordonnent les bâtiments.Les deux tours octogonales de l'aile nord rappellent ce que fut la demeure au XVème siècle.La partie principale du château se compose de deux corps de bâtiments réunis autour d'un escalier somptueux enrichi d'un péri à arcades et colonnes.Premier regard, première passion.Le granit roux des Mauges aux gros grains de mica, les tuiles creuses, les briques roses, donne à l'ensemble une allure sobre et élégante.Les tons pastel des tuiles et des briques tranchent habilement sur le granit.Et lorsque le soleil, dans un ciel bleu de mer, éclaire sa façade, le Puy du Fou rayonne de pureté.L'éblouissement gagne le visiteur : délicatesse et raffinement.Les blocs de granit s'écartent sous la pression des racines sauvages et des paquets d'herbes folles.Sur les caissons Renaissance, une pellicule verte, algue ou champignon, retient une humidité sournoise qui pénètre la pierre.La grande cour intérieure donne des allures de grosse ferme.Au sol, des lapins s'agitent dans leurs clapiers.Plus haut, sur des meneaux brisés, perchent des coqs, surveillant leur harem.Dans les airs, tournoient des nuées de corbeaux dont les nids se détachent sur un ciel indifférent gorgé de nuages froids.L'usure du temps et l'incurie des hommes ont eu raison, en un siècle, de sa partie centrale très certainement copiée sur le péri de Lebreton à Fontainebleau.La nuit, une chouette-effraie crie et redonne vie à cette énigme de blocs effondrés, de corniches rousses de mousses.Cette chouette est un lien.Se souvient-elle et imite-t-elle le cri des hommes qui, dans ce pays, ressemble au sien ?Ces hommes qui ont défendu leur château contre les colonnes infernales de Turreau.1794, l'année de sang, qui crucifia ce pays de son épée de feu, lui enlevant une âme sur deux, anéantissant tous ses villages, incendiant ses bois et ses champs.Le souvenir des reflets de fer et de feu des guerres de Religion s'était estompé, depuis si longtemps, lorsque la plus injuste des répressions s'abattit sur ce peuple de paysans et d'artisans, au nom de la liberté, de l'égalité et de la fraternité.Devenu inutile, restreint à un rôle de symbole déformé dans l'esprit des volontaires parisiens, le château ne pouvait être qu'une cible facile et sans grand danger pour les incendiaires.Puis, destin commun aux chefs-d'œuvre en péril, il offrit ses cicatrices aux villageois ayant leur foyer à construire ou à reconstruire.Triste dépeçage justifié par les nécessités d'un pays exsangue aux survivants hagards.Mais les Vendéens, peuple secret, peuple généreux et méfiant, se renfermeront derrière une pudeur qui en fait des géants et ne parleront plus de ce qu'ils n'oublieront jamais.Pendant un siècle et demi, les murs du Puy du Fou braveront un destin scellé d'avance.Lente érosion des souvenirs et des pierres, jusqu'au jour où en 1978, une nouvelle aventure attend le château dont le nom secret provoque à lui seul l'enchantement.



Voyagez dans le temps

Le blog de Puystory

Puystophotos

Obersalzberg

Puystory c'est aussi :

Voir aussi les liens