Automates Musiciens Retour Retour
Le violon sabot (Sabot à musique - mentionné dans le spectacle Cinéscénie) n'est ni plus ni moins que le violon des pauvres ou des apprentis ! En effet, l'utilisation d'un sabot permet la confection d'une caisse de résonance, à condition que celui-ci soit passablement dégrossi afin d'en faire un réceptacle plus léger ! Une fois l'apprentissage et la maîtrise garantis, le "sonneur" pouvait investir dans un violon de luthier et arrondir ses fins de mois au rythme des bals de noces et autres assemblées !