Le Vin et le Verre Retour Menu Restaurants Retour Menu Restaurants
Vous avez invité des amis ? Le repas mijote et la table est dressée. Tout ce qu'il vous reste à faire, c'est choisir le vin. Oui, mais comment ? Acheter une bouteille juste pour la beauté de l'étiquette ? Nous l'avons tous fait. Mais l'étiquette en dit également long sur le goût du vin. Le nom du vin représente un pays, une région d'exception ou une perle cachée. Plutôt sympa de savoir de quelle région provient le contenu de votre verre ! L'année des vendanges est l'année pendant laquelle le raisin a grandi et a été récolté. Le millésime indique l'année suivante. Tout cela a son importance, car une année n'est pas l'autre, et certaines sont meilleures. L'année aide à savoir si un vin est prêt à boire ou s'il vaut mieux le garder encore quelques années. Voulez-vous savoir comment évolue le goût d'un vin ? Un petit truc, achetez six bouteilles, ouvrez-en une de temps en temps et vérifiez s'il a besoin de mûrir encore un peu ou s'il faut le boire sans tarder. La provenance du vin ou l'Appellation d'Origine Protégée (AOP), par exemple, indique certaines caractéristiques qui déterminent la personnalité de votre vin. Que vous soyez novice ou expert(e), optez pour une bouteille des plus anciennes régions viticoles du monde : Bordeaux, Bourgogne, Rhône Alsace. Les raisins de climats plus chauds sont souvent plus sucrés er fournissent donc un pourcentage d'alcool plus élevé de +/-10 % Alors si votre vin est léger, vous goûterez plus l'acidité et les tanins. Les vins plus puissants et plus alcoolisés gagnent en corps et relient les arômes et saveurs entre eux, créant un bel équilibre dans votre verre. Quelle couleur de vin dans quel verre ? Choisir le bon vin pour accompagner un repas est tout un art. Outre le vin, le verre a également toute son importance pour l'expérience gustative et olfactive. Le verre à dégustation est un verre à pied, permettant de garder le vin à bonne température. Il faut toujours tenir son verre à vin par le pied (la jambe), et non par la base. Cela permet alors d'éviter l'effet bouillotte qui peut réchauffer le vin. Lors d'une dégustation, la température du vin est très importante. Vous organisez une soirée entre amis ? Vous êtes amateurs de vin ? Un jeu amusant consiste à déguster le même vin dans différents types de verres. Le vin s'exprimera alors différemment suivant la structure de ce dernier. Si vous êtes habitués à l'exercice de la dégustation, vous ressentirez ces nuances et déterminerez des préférences. Là aussi, cela prouve l'importance de bien choisir son verre à vin. Les vins blancs et rosé doivent rarement être aérés, optez pour un verre à l'ouverture plus étroite, qui garde votre vin plus frais et ne laisse pas échapper les arômes. La quantité de vin blanc est réduite en raison du calice plus petit. Ainsi, le vin reste moins longtemps dans le verre et est toujours à bonne température jusqu'à la dernière gorgée. Les verres à vin rouge ont une forme de ballon et une grande ouverture. Le calice volumineux élargit la surface du vin et l'aère davantage, ce qui permet à son arôme de se développer idéalement. Plus les arômes sont corsés, intenses et complexes, plus le diamètre du verre doit être large. Le vin rouge doit pouvoir respirer. Laissez au vin le temps de respirer avant de le servir. Il développe toute sa saveur dans un décanteur. Les verres à vin rouge doivent toujours être remplis seulement à moitié. Vider la bouteille de vin d'un seul coup ? Ce n'est pas toujours une bonne idée. Mais vous n'allez pas le jeter, tout de même ! Utilisez un fond de vin dans une sauce ou un risotto. Au XVIIIe siècle, l'art de la table s'est développé et avec lui, l'importance accordée à la décoration des verres à vin. Jusque dans les années 1920, les verres à vin étaient minutieusement et artistiquement décorés. Aujourd'hui, les verres sobres sont davantage répandus, car ils ne dénaturent pas l'aspect visuel du vin.