Bal des Oiseaux Fantômes. Retour Retour
Le serpentaire est un oiseau aussi appelé secrétaire. C'est un rapace mais n'a pas l'apparence d'un aigle ou autre oiseau de proie. Son physique rappelle plutôt celui de l'autruche. Sa hauteur est de un mètre et l'envergure de ses ailes est de deux mètres. Son poids est d'environ 4 kg. Il se tient au sol, il ne vole que pour faire sa parade nuptiale. Malgré tout, ses ailes sont puissantes. Ses pattes sont longues et couvertes de plumes jusqu'à l'articulation, on croirait un échassier. Mais il appartient sans contredit à la famille des faucons. Il porte sur sa tête une drôle de huppe qui le fait ressembler à un secrétaire. De là vient son nom. Le serpentaire se nourrit de lézards et autres petits animaux mais ses principales proies sont les serpents et les couleuvres. Pour chasser, il se sert de ses pattes fortes et musclées. Il marche dans la savane et lorsqu'il repère une proie, il la frappe avec ses pattes jusqu'à ce qu'elle meure. Il l'avale tout rond, sans la mastiquer peu importe sa longueur. Le Serpentaire, également nommé Ophiuchus, est une constellation de l'hémisphère nord. Représentant un homme portant un serpent à bout de bras, le Serpentaire divise la constellation du Serpent en deux parties : la tête et la queue. Mais le serpentaire c'est aussi......... le "13 ème" signe astrologique. Cependant, il est particulièrement difficile à déterminer en raison de la situation de la constellation du serpentaire entre celle du sagittaire et du scorpion (grosso modo). Par conséquent, les astrologues ne s'embarrassent pas d'un tel signe. Et imaginez un peu, il existe déjà un nombre pair de signes avec 4 de feu, d'air, de terre et d'eau, alors un 13 ème dans le lot, ça ferait désordre. Par conséquent certaines personnes que l'on désigne comme étant scorpions, sagittaires voire balances sont en réalité serpentaires. De plus, et pour les plus curieux, vous pouvez découvrir ce véritable signe si vous cherchez à le déterminer d'après un zodiaque sidéral et non pas celui qui ne tient pas compte de la précession des équinoxes et qu'utilisent traditionnellement les astrologues.