Le Maréchal-Ferrant. Retour Retour
Le terme MARECHAL à pour origine le terme MARHSKALK, désignant en ancien français, le domestique soignant les chevaux. Le métier du Maréchal Ferrant est lié à l'agriculture et est l'ancêtre du vétérinaire jusqu'à la création des écoles vétérinaires en 1825. Il a de multiples talents et il est à la fois : rebouteux, forgeron, médecin, chirurgien, dentiste qui arrache les dents gâtées et vétérinaire.... Certains forgeaient de petites pinces spéciales. Il chaussait le sabot, soignait les dents et les maux du cheval et pratiquait les saignées pour les animaux de trait. Ce métier, à l'origine militaire, date du X - XIème siècles, lorsque le fer cloué apparaît en Europe Occidentale, dérivant sans doute de l'hipposandale. Les Grecs ne connaissaient pas le fer à cheval et utilisait l'Embataï. Sorte de sandale de cuir lacé aux pieds des chevaux. Les romains utilisaient l'hipposandale. Plaques métalliques dont les bords sont relevés de façon à épouser les bords du sabot du cheval, le tout maintenu par des lanières de cuir. L'usage du fer à cheval s'est généralisé au XIIe siècle et la dénomination de "maréchal-ferrant" date de cette époque. Se transmettant de génération en génération, il donnera naissance au maréchal des logis de la cavalerie. Le 20ème siècle voit l'apparition des matières synthétiques : caoutchouc et polyuréthane pour les semelles, résine et fibre de verre pour consolider les sabots, fers en aluminium et même en titane...