Secret de la Lance. Retour Retour
Dans l'architecture militaire du Moyen Âge, le hourd est un échafaudage (construction temporaire) en bois solide. Une charpente en encorbellement (balcon) au sommet d'une tour, d'une muraille ou des portes destiné à recevoir des défenseurs, surplombant l'ennemi par une avancée. Ces superstructures en bois étaient ajoutées en temps de guerre améliorant la défense du château en permettant aux soldats, par des trous aménagés dans le plancher, de lancer des projectiles et d'atteindre un ennemi situé au pied de la muraille, tout en étant protégé. Pour empêcher l'ennemi de mettre le feu à cette structure défensive à l'aide de flèches embrasées, les soldats recouvraient les toits des hourds avec des peaux de bêtes humides. À la fin du Moyen Âge, les hourds, qui sont des constructions provisoires, vulnérables au feu, sont remplacés par leur équivalent en pierre, les mâchicoulis. Encorbellement (balcon) couronnant systématiquement le sommet des murailles et des tours. La protection est ainsi permanente, invulnérable au feu, résiste mieux aux projectiles envoyés par les catapultes diverses, protège mieux les défenseurs, et ne risque pas de se décrocher du mur. Se dit aussi pour une Estrade sur laquelle s'installaient les spectateurs qui assistaient à un tournois.