Le Bas Fourneau. Retour Retour
Depuis plus de 3000 ans l'homme travaille les minerais qu'il extrait dans des fourneaux. En archéologie, on situe les âges en fonction des continents. Cependant, en Europe, on distingue trois grandes périodes : L'âge de cuivre 4500 à 1800 Av J.-C. Age du bronze à partir du 3è millénaire avant notre ère. Age du fer à partir de la fin du millénaire avant notre ère malgré le fait que les armes en fer soient communes au début du 1er millénaire avant notre ère. Avec Hallstat de environ -1200 au -Vè siècle et La Tène vers environ -480 aux premières décennies de notre ère. Le bas-fourneau est le procédé le plus ancien de réduction directe du minerai de fer. C'est un four (foyer) à combustion interne, qui depuis l'âge du fer, transforme le minerai de fer (hématite, limonite, etc.) en fer métallique. Le principe de transformation est relativement simple, en traversant les couches de charbon incandescent, le minerai de fer en fusion libère de son oxygène et se charge d'éléments de carbone. La liquéfaction (fusion) du fer est atteinte qu'a à partir de 1535°. Dans le bas fourneau, la température ne monte aux environs des 1100 à 1200° (élimination de l'oxygène contenu dans le minerai) donne alors une sorte de masse pâteuse. Pour obtenir le fer, cette masse pâteuse (appelée loupe, éponge de fer, massiot ou masset) doit encore être martelée énergiquement (opération de compactage) et le transformer en lingot de métal. Après le "battage du fer" ou "cinglage" servant à enlever les scories (ou laitier), on obtient un bloc de métal qui pourra être mis en forme par le forgeron (Fabrication de socs de charrue, serpes, dailles, cerclages de roue, clous... armes...). En pratique : Le bas fourneau se présente comme une cheminée de briques (ou terre cuite, pierre...). Avant de commencer l'opération de transformation, il faut nettoyer le minerai de toutes ses impuretés (ex : souffre, terre, ...). Ensuite, il faut préchauffer le four pendant deux à trois heures, à l'aide de charbon de bois. Dés que l'opération de préchauffage est terminée, pendant quatre à cinq heures, il sera nourri régulièrement (en alternance) de minerai de fer et de charbon afin de le maintenir plein et avec une avec température d'environ 1000°. Pour récolter la loupe de fer (le fer mélangé à la gangue), on doit détruire la porte du four et la reconstruire pour d'autres transformations. La gangue est la partie non exploitable. C'est vers 1480 qu'apparaitront les premiers haut-fourneaux dans la vallée de la Meuse.