La Maladrerie. Retour Retour
Une léproserie (ladrerie, maladrerie ou maladière) est un lieu d'isolement et de prise en charge des malades de la lèpre. C'était aussi un lieu le contrôle sanitaire des arrivants d'un pays susceptibles d'être atteints de quelque maladie. Les premières maisons de refuges (hôpital) semblent venir d'orient (monde Musulman) et ne sont pas (pour la plupart) rattachées à une religion ou à un ordre religieux. A la fin du XIème siècle on assiste en Occident à une multiplication des institutions charitables en particulier des institutions des léproseries. Ce mouvement de création est lié, non pas comme on l'a cru longtemps à une extension de la lèpre due aux croisades, mais au développement économique, à la croissance urbaine et surtout à une évolution des mentalités religieuses qui voient dans le pauvre et le malade une image du Christ souffrant. On les trouvait au bord des routes et leurs chapelles étaient souvent dédiées à Saint Lazare ou à Marie-Madeleine.