L’Art Nouveau (Entre 1895-1914). Retour Retour
Le Bourg 1900 est la reconstitution d'une petite place de village à la charnière de deux siècles, carrefour des influences et témoin d'évolutions artistiques, économiques et sociales multiples. Au tournant du siècle, l'Europe succombe au charme de .... "l'Art Nouveau". "L'Art Nouveau", en rupture totale avec les s du passé, s'est développé en Europe entre 1890 et 1914. Ses racines prennent en Angleterre avant de se propager dans les autres pays du continent grâce aux grands magasins, aux magazines, à la publicité, aux expositions et à l'émulation entre les différents artistes. Bien que né en plein essor industriel, son existence fut courte mais brillante. En 1900, l'Exposition Universelle de Paris qui fait autorité, consacre ce et marque de façon décisive son rayonnement international. Cependant, à partir de cette date, ce jugé trop chargé ( Nouille) fait l'objet de critique et va progressivement s'effacer devant le "Art déco (1925-1940)" qui privilégie la géométrisation des formes. C'est en 1914 que l'Art nouveau s'effondre définitivement juste avant la Première Guerre mondiale. Le terme "Art Nouveau" s'est progressivement établi pour qualifier les créations romantiques des architectes et décorateurs avant-gardistes en opposition à la tradition du ique ou gothique enseigné dans la plupart des académies de l'époque. L'Art nouveau rénove l'architecture et le mobilier employant les nouveaux matériaux et leurs productions issus des progrès de l'industrie comme le fer, l'acier, la fonte, le verre pour l'expression des structures. La peinture, verrerie, mobilier, vitrail, céramique, cuir, ferronnerie, architecture, etc... participent à ce vaste mouvement de rénovations des arts décoratifs et arts graphiques. Ce décoratif a été largement inspiré par l'observation de la nature, notamment la flore qui s'épanouit. Les lignes maîtresses sont curvilignes, galbées, stylisées imitant à la perfection les tiges, les ramifications, les feuilles, les fleurs d'iris, de nénuphars, les lierres. L'Art Nouveau s'est aussi attaché à la représentation féminine personnifiant la nature, sa vitalité, sa beauté et sa douceur. Très souvent associée à des motifs floraux, le corps de la femme tient une place particulièrement importante dans la composition des bijoux ou des objets décoratifs. Comment reconnaître facilement l'Art Nouveau ? 1 . Beaucoup de lignes courbes, la quasi suppression de la ligne droite. 2 . Présence de nombreux détails, des ornementations et décors précis. 3 . Une inspiration du monde végétal, plantes et animaux. 4 . Représentation féminine. 5 . Éléments colorés importance de la lumière naturelle, beaucoup de grands vitraux. 6 . Diversité des matériaux employés inspiration de l'Art Japonnais, chinois, des Mayas et de l'Égypte Ancienne.
L'Art Nouveau (+/- 1890-1915) est un mouvement artistique européen qui concerne en premier lieu l'architecture et les arts appliqués. Il se caractérise par la liberté des lignes (courbes, volutes), la fusion de la structure et du décor, la prédominance de motifs végétaux. Le Bourg 1900 offre plusieurs témoignages de ce nouveau vocabulaire architectural. La typographie Art Nouveau - de l'enseigne du magasin de Sciences Naturelles - du monogramme "SN" suspendu au mur de cette même boutique - du panneau signalant le magasin de nouveautés. L'usage du verre coloré pour la réalisation des luminaires (galerie marchande et boutique de mode) et des arcades vitrées du magasin "Le Cerf-Volant". L'immense devanture du bistrot, ornée de danseuses orientales dont les chevelures flottantes se mêlent aux végétaux du décor, rappelle les vitraux de l'Ecole de Nancy et les œuvres d'Alfons Mucha (1860-1939), dont le graphisme exacerbé privilégie les lignes sinueuses et les motifs floraux. Les volutes du garde-corps du pont et celles de la balustrade au premier étage du bistrot évoquent les réalisations en fonte d'Hector Guimard (1867-1942) pour le métro parisien.