Nature dans le Grand Parc. Retour Retour
Après un voyage en Italie en 1536, que l'architecte français de la Renaissance Philibert de l'Orme (1514-1570) réalise les jardins d'Anet. C'est le premier à fixer l'organisation type des jardins à la française ou jardins iques. Les progrès dans les domaines de l'optique, de l'hydraulique et la topographie, comme l'emploi d'instruments de mesure nouveaux, serviront à l'aménagement des jardins et à la composition géométrique complexe. Le jardin à la "Française", symbole de la Renaissance, est signe de perfection, de noblesse, de pouvoir de l'homme sur la nature. C'est aussi l'art de corriger la nature pour y imposer une certaine rigueur entre autre par la symétrie avec un désir de faire triompher l'ordre sur le désordre de la nature, du réfléchi sur le spontané. Il est dessiné comme un édifice, une demeure avec une succession de pièces que le visiteur traverse. On y parle de salles, de chambres ou de théâtres de verdure. Les caractéristiques générales sont : Présence du minéral (sculpture), végétal (plante) et de l'eau. Une terrasse doit offrir un point de vue général au visiteur sur l'agencement du jardin. Différents éléments caractérisent les jardins à la française comme les topiaires qui sont des arbres ou arbustes tel que le charme, le buis, l'if ou encore le cyprès. Taillés à la perfection, ils constituent des formes géométriques et comportes des parterres, des bosquets, des allées, des fontaines, des bassins animés par des jeux d'eau féeriques ou des vasques. Le tout est rythmé par des statues en pierre qui représentent des personnages de la mythologie ou de la chasse. André Le Notre (1613-1700) sera l'architecte des jardins à la "française" le plus célèbre. Il sera le jardinier officiel du Roi-Soleil Louis XIV (1638-1715) et dessinera et créera le jardin de Versailles pendant le règne du Roi au XVIIème siècle. Il réalise également le jardin du château de Chantilly, de Saint Germain et de Maintenon. Ce modèle français, imité par de nombreuses cours royales européennes, est aujourd'hui encore la référence ultime de la maîtrise paysagère. Le jardin à la française est un de jardin aménagé selon des règles de proportions bien déterminées, où les formes géométriques dominent sur les éléments naturels. Symbole de la Renaissance, le jardin à la française se voit dans les cours des grands châteaux français Le jardin ique "à la française" présente de nombreuses caractéristiques : - Perspective ouverte à l'infini. - L'allée principale est très large et perpendiculaire à la façade. - Les axes principaux et secondaires se croisent sur des cercles. - Le dessin est régulier, géométrique et symétrique. - Le jardin est composé de pelouses, de parterres fleuris, de broderies de buis, de statues, de sculptures, de bronzes, de bassins, jets d'eau, cascades et fontaines.