Ichtus ou un Code Secret Chrétien. Retour Retour
Symbole chrétien dessiné sur la spina dans le stadium. Mais que veut dire ce poisson. L'ichtus (poisson en grec ancien ΙΧΘΥΣ, ἰχθύς / ikhthús ; la transcription ichthus serait plus juste) est un symbole graphique représentant un poisson formé de deux arcs de cercle. Les premiers chrétiens persécutés par les autorités romaines l'utilisaient comme code secret pour se reconnaître entre eux (en concurrence avec d'autres symboles, dont le carré magique et palindrome SATOR AREPO TENET OPERA ROTAS). Le poisson représente l'eau du baptême. Par ailleurs, le mot forme, en grec ancien (langue véhiculaire davantage parlée dans l'empire romain que le latin), un jeu de mots puisque c'est aussi l'acronyme de noms attribués à Jésus : * Ι (I) : ΙΗΣΟΥΣ (IÊSOUS) « Jésus » ; * Χ (KH, CH) : ΧΡΙΣΤΟΣ (KHRISTOS) « Christ » ; * Θ (TH) : ΘΕΟΥ (THEOU) « de Dieu » ; * Υ (U) : ΥΙΟΣ (HUIOS) « fils » ; * Σ (S) : ΣΩΤΗΡ Sôter (SÔTÊR) « Sauveur ». On peut résumer cette formule par "Jésus Christ le sauveur et le fils de Dieu". Pour certains, il représente en même temps l'Eucharistie, c'est-à-dire le Corps, le Sang, l'Âme et la Divinité de Jésus-Christ. Les pains et les poissons sont la manne du Christ unissant les fidèles dans une communion sacramentelle. Sûrement peu de personne le savent, ce blog ne veut point vous apprendre l'histoire de France mais vous donner un maximum de connaissance sur ce que vous pouvez voir et entendre au Puy du Fou. Un code secret ? Ce poisson est un cryptogramme. Au premier siècle de notre ère, les chrétiens, dont la langue était le grec, l'utilisaient comme code secret pour se reconnaître et se rassembler, à cause de la violente persécution que les autorités Romaines exerçaient à leur égard. En grec, poisson se dit ICHTHYS. Les premiers chrétiens eurent tôt fait de remarquer que chacun des lettres de ce mot était l'initiale du nom de leur Sauveur : I = Iessous, CH = CHristos, TH = THeou, Y = hYios, S = Soter. En français : Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur. Ainsi s'identifiaient-ils à Jésus-Christ. A l'époque, cela coutait cher de s'affirmer chrétien. Cela signifiait que le chrétien devait vivre différemment de ses concitoyens, attachés, pour leur part, à d'autres Dieux. Les chrétiens constituaient une minorité car seuls ceux qui vivaient leur foi portaient ce nom.