Entre Développement Artisanal et Révolution Agricole.. Retour Retour
La grande majorité des villageois pratiquent la culture et l'élevage. A l'occasion, ils peuvent s'adonner à des activités de transformation de leurs matières premières pour leur propre compte. Ces activités sont, la plupart du temps, dévolues aux femmes, comme le travail de la laine. Quelques artisans sont présents pour répondre aux besoins de première nécessité. Confection de pots, de vêtements, de paniers ou d'armes. Ces travailleurs vivent du commerce de leurs produits, mais au début du Moyen-âge ils sont encore peu nombreux. Cet artisanat rural se retrouve au Puy du Fou. Allez à la rencontre du forgeron du village de l'An Mil. Ce façonneur de métal travaille dans une forge. Lors du spectacle des Vikings, vous remarquerez peut-être le forgeron du village offrant l'épée d'adoubement au seigneur. Mais il n'est pas le seul artisan présent dans le spectacle, des charpentiers bâtissent un édifice près du clocher. L'agriculture reste l'activité principale des villageois de l'An Mil. Au début du Moyen-âge, les paysans ont peu de bétail. Toute la surface utilisable est mise en culture. À cette époque on assiste à une véritable révolution. L'utilisation de la charrue et l'assolement triennal des parcelles augmentent le rendement et la qualité des récoltes. On cultive surtout des céréales (blé, orge, seigle) ainsi que quelques légumes. Sur le site du spectacle, retrouvez les deux jardins médiévaux. Vous noterez que ces espaces attenants à l'une des habitations du village, se trouvent à proximité du cours d'eau ce qui facilite l'arrosage. Quelques animaux vivent dans le village : moutons, porcs, chevaux et chiens. La viande reste cependant une denrée rare.