Des Relations Hiérarchisées en l’An Mil. Retour Retour
A cette époque, le pouvoir royal ne s'exerce guère qu'aux alentours de l'Ile de France. Le reste du royaume est partagé entre de nombreux châtelains plus ou moins puissants. Chaque seigneur redistribue ses terres à divers vassaux chargés d'entretenir ces fiefs. En échange, le suzerain se porte garant de la sécurité de tous. Homme d'arme, il vit dans un donjon autour duquel la vie du village fortifié s'organise. Les habitants de ce village se partagent en deux es, la noblesse et le peuple. L'affiliation à une de ces es est héréditaire. Un jeune noble peut accéder au statut de chevalier lors de la cérémonie de l'adoubement. Le spectacle des "Vikings" illustre cet hommage que le jeune écuyer rend à son suzerain. Il reçoit à cette occasion une épée, symbole de son nouveau statut. Le jeune chevalier démontre ensuite ses aptitudes chevaleresques au combat et à la chasse. Par la suite, il accueillera les saintes reliques et défendra le village des assauts vikings aux côtés du seigneur.