Clovis Premier Roi Chrétien de France. Retour Retour
Comment naît la France ? Repartons en -80 et retrouvons Vercingétorix qui fut le premier qui fédéré une partie des peuples gaulois dans le cadre d'une révolte contre les forces romaines au cours de la dernière phase de la guerre des Gaules de Jules César. Vercingétorix est le plus connu et est le chef suprême des tribus gauloise. Né en 72 av. J.-C. en Auvergne et mort en 46 av. J.-C. à Rome. Il est un des chefs de la résistance des Gaulois contre la conquête de la Gaule par Jules César. Il bat César à Gergovie et à Bibracte en 52 av. J.-C., mais est battu et fait prisonnier à Alésia la même année. Il est devenu connu car en se rendant, il a sauvé des vies de son peuple. Le rôle historique de Vercingétorix ne dura que quelques mois. Mais ce fut suffisant pour qu'au XIXème siècle, celui-ci acquît le statut de héros fondateur de l'histoire de France. Cependant, les livres d'histoire retiendront Clovis comme premier Roi de France. Charles De Gaulle (1890-1970) disait : " Pour moi, l'histoire de France commence avec Clovis choisi comme roi de la France par la tribu des Francs qui donnèrent leur nom à la France... Mon pays est un pays chrétien et je commence à conté l'histoire de France à partir de l'accession d'un roi chrétien qui porte le nom des Francs"... L'histoire de la monarchie de la maison France est en marche à partir de 481 ! Clovis devient roi des Francs (Rex Francorum). Au IVème et Vème siècles, de nombreux peuples venus de l'est envahissent l'empire romain, chassés de leurs terres par les Huns, de redoutables cavaliers venus d'Asie. Parmi eux, les Francs, les Burgondes (en Bourgogne), les Alamans et les Wisigoths (au Sud de la Loire) s'installent sur notre territoire, semant la terreur et saccageant les villes des provinces romaines. En 476, le dernier empereur romain Romulus Augustule (âgé de 10 ans) est assassiné. L'empire romain d'occident disparaît et c'est la fin de l'Antiquité. Parmi les envahisseurs, les Francs s'établissent dans le nord de la Gaule et en Belgique. Petit-fils du roi franc Mérovée, fils de Childéric Ier, roi de Tournai et de Basina, Clovis naît en 465 ou 466. Clovis n'a que 15 ou 16 ans lorsque, à la mort de son père en 481, il hérite du royaume franc. C'est un guerrier courageux et très rusé qui entreprend une série de conquêtes et étend son royaume afin de dominer toute la Gaule. Il était impitoyable avec ses ennemis. Quand Clovis eut tué beaucoup d'autres rois et de proches parents dont il se méfiait parce qu'il craignait qu'ils ne lui prennent son royaume, il élargit son royaume dans toutes les Gaules. Cependant, on rapporte qu'il s'exprima ainsi au sujet des parents qu'il avait perdus : "Malheur à moi car je n'ai plus de parents pour pouvoir m'aider". Mais il disait cela par ruse pour savoir si, par hasard, il pourrait encore en découvrir un pour le tuer. Pendant son règne, il parvient par la force, des alliances et avec l'église à s'imposer sur une grande partie de la Gaule romaine. En se rapprochant de plus en plus du clergé gallo-romain, il fit la connaissance de l'évêque Remi de Reims qui le poussa à épouser une princesse chrétienne qui sera Clotilde la fille du roi des Burgondes et ils se marièrent en 493. Clovis est reconnu comme roi par les Gallo-romains grâce à sa conversion au christianisme après la bataille de Tolbiac (Zülpich près de Cologne en Allemagne et traditionnellement en 496, mais des révisions récentes situeraient la bataille de Tolbiac en 506).
Au 6ème siècle et d'après Grégoire de Tours (538-594), la reine Clotilde (474-545) demandait sans cesse à son mari de se convertir. Mais elle ne parvenait pas à le convaincre. Un jour, la guerre fut déclenchée contre les Alamans. L'armée de Clovis commençait à perdre le combat et à se faire massacrer. Emu jusqu'aux larmes, Clovis s'écria : "Ô Jésus-Christ que Clotilde proclame fils du Dieu vivant.... Si tu m'accordes la victoire sur ces ennemis, je croirai en toi et me ferai baptiser en ton nom. J'ai en effet invoqué mes dieux, mais comme j'en ai fait l'expérience ils ne m'ont pas aidé. Je crois donc qu'ils ne sont doués d'aucun pouvoir. C'est toi maintenant que j'invoque, c'est en toi que je désire croire pourvu que je sois arraché à mes adversaires" Au moment même il disait ces mots, les Alamans commencèrent à prendre la fuite. Après sa victoire, Clovis se fit baptiser par l'évêque de Reims, saint Rémi. Son exemple est suivi par l'ensemble de ses 3000 guerriers et il devient le premier roi catholique de l'Occident chrétien. Dès lors, les rois de France seront catholiques. Clovis reçoit alors le soutien des évêques et du peuple gaulois, en majorité chrétien. Ce soutien lui permet d'étendre son royaume donc il fixe la capitale à Paris. A sa mort, en 511, le royaume est partagé entre ses quatre fils (Théodoric 1er, (485- 534), (Clodomir (v. 511-524), Childebert Ier (v. 497-558), Clotaire Ier (v. 498-561)) qui se font la guerre pour étendre leurs territoires.. Une fille fait également partie des enfants de Clovis Chrothieldis ou Clothilde la jeune (500-531) qui épousera en 526 Amalaric (502-531), roi des Wisigoths, permetant de sceller la paix entre ces derniers et les héritiers de Clovis. Selon la tradition franque, il laisse à notre pays son nom, la France, et un territoire qui n'en a pas fini avec les guerres et les divisions... Les successeurs de Clovis forment la dynastie des rois mérovingiens (du nom de Mérovée le grand-père de Clovis). Après Dagobert (602-639), les Mérovingiens s'appauvrissent en donnant leurs terres aux membres de la cour qui les aident à gouverner et perdent tout pouvoir. Cette dynastie perdra rapidement son pouvoir au profit des maires du palais (1er conseiller du roi), dont Charles Martel (688-741 Duc D'Austrasie) qui renversa le dernier roi mérovingien (Dagobert 602-639), mais aussi aux conflits et guerres de successions entre les descendant de Clovis. Au 7ème siècle, comme ils n'avaient plus aucune autorité et ne faisaient rien, on les appelait les "rois fainéants". Ceux qui dirigeaient vraiment le royaume étaient les maires du palais. Charles Martel se proclamera Roi et fondra la dynastie des Carolingiens. Rappelons ici les 3 grandes dynastiques qui ont régnés sur la France. Les mérovingiens (481-751). Les Carolingiens (751-987). Les Capétiens (987-1848).