Mousquetaire de Richelieu. Retour Retour
Pierre Corneille (Rouen, 6 juin 1606 - Paris, 1er octobre 1684) est un auteur dramatique français du XVIIe siècle. Ses pièces les plus célèbres sont Le Cid, Cinna, Polyeucte et Horace. La richesse et la diversité de son œuvre reflètent les valeurs et les grandes interrogations de son époque. Il est l'aîné de deux garçons et issu de la moyenne bourgeoisie. Son père est avocat au Parlement de Rouen. Son petit frère, Thomas Corneille est juriste et également auteur dramatique. Pierre Corneille effectue sa scolarité (jusqu'en 1622) chez les jésuites où il excelle en lettres classiques. En 1624, il devient lui aussi avocat au Parlement de Rouen. Quatre ans après, il devient avocat du Roi au siège des Eaux et forêt. Avocat de la ville de Rouen, il n'aimait pas son métier. Il décide d'écrire des pièces de théâtre en vers grâce à celles qu'il avait vu chez les Jésuites. En 1633, il rencontre le Cardinal de Richelieu qui l'encourage et lui donne une pension pour écrire. En janvier 1637, le Cid est créé au théâtre du Marais. La pièce connaît un succès immense et Paris ne parle plus que de ça. Cette pièce le consacre comme le maître incontesté de la dramaturgie. Après la mort de Richelieu, il écrit, de 1643 à 1651, des tragédies en rapport direct avec l'actualité : La Mort de Pompée n'est pas sans rappeler celle du cardinal, et Rodogune se déroule dans une situation de guerre civile évoquant la Fronde, qui se déroule à ce moment. La vieillesse de Corneille fut attristée par la pauvreté et par la jeune gloire de Racine que les jaloux opposaient à la sienne. Corneille mourut doyen de l’Académie.