Bourg 1900. Retour Retour
Avec la belle époque (1879 à 1914), la venue de l'électricité crée l'industrialisation ainsi que la confection (l'ancêtre du prêt à porter) imprégnée par l'Art Nouveau. Pendant cette période de prospérité, la mode est marquée par le luxe et le raffinement conjuguée avec la légèreté. La silhouette féminine évolue pour ressembler à la fameuse forme en "S" typique de la mode en 1900. Poitrine en avant, cambrure accentuée grâce à un corset droit serré, hanches et fesses rejetées en arrière caractérisent l'âge d'or de la silhouette en S. Les jupes s'affinent et on abandonne panier et crinoline (+/-1815-1870) ressemblant à une grande cloche avec une très petite taille et de larges hanches pour des jupes amples. Les belles femmes élégantes adoptant un goût prononcé pour les lignes souples, les courbes, la dentelle, les froufrous,.... foulent le pavé vêtues avec leurs plus belles toilettes et de leurs plus beaux chapeaux.