Bourg 1900. Retour Retour
La confiserie,c'est la cuisine du "sucre". Elle date du Moyen-âge les confiseurs apothicaires enrobaient de miel des graines d'anis, de coriandre ou de fenouil. Ces sucreries, que l'on consommait la nuit, étaient appelées : "épices de chambre" et devaient purifier l'haleine et favoriser la digestion. Depuis le XVIIIe siècle, la confiserie concerne la fabrication de différentes friandises sucrées, essentiellement les bonbons (deux fois "bons") dont il existe des centaines de variétés parmi lesquelles le "caramel".